Acheter une voiture ? Quelles conséquences sur ma trésorerie ?

Vous êtes indépendant, dirigeant de société, et vous souhaitez acquérir une voiture. Oui, mais quel type de voiture choisir ?

Nous examinerons ici les conséquences du choix du type de voiture, sous l'angle de la déduction des frais d'une part (amortissements, entretiens, assurances, carburant, taxes, ...) et, dans le cas de l'achat en société, de l'avantage en nature attribué d'autre part.

1- déduction des frais
Depuis le 1er janvier 2018, les règles sont identiques en personne physique et en société :
Le taux de déduction des frais de voiture est fonction de deux variables : le type de carburant et, surtout, le taux de CO2.
Plus le taux de CO2 est élevé, moins le taux de déduction des frais sera élevé, surtout s'il s'agit d'une voiture diesel :

Taux de CO2 voitures diesel Taux de CO2 voitures essence Déductibilité
<= 60 <=  60 100%
> 60 à 105 >60 à 105 90%
> 105 à 115 > 105 à 125 80%
> 115 à 145 > 125 à 155 75%
> 145 à 170 > 155 à 180 70%
> 170 à 195 > 180 à 205 60%
> 195 ou inconnu > 205 ou inconnu 50%

Attention
En personne physique, la déduction des frais de voiture est toujours limitée également à la quotité professionnelle.
S'il n'est pas possible de justifier une utilisation professionnelle importante, il peut donc y avoir un fossé entre les montants payés (remboursement crédit, carburant, taxe, etc) et ce qu'il est possible de déduire.

2- avantage en nature
Le calcul de l'avantage en nature est un peu plus complexe, mais dépend principalement de deux variables également : le prix d'acquisition et, de nouveau, le taux de CO2.
Dans ce cas aussi, plus le taux de CO2 est élevé, plus l'avantage en nature sera élevé.



Prenons un exemple comparatif simple :
achat en société d'une nouvelle voiture de 45.000€. Frais annuels hors carburant (assurances, entretiens, taxe, ...) de 3.500€. Carburant : 1.500€

1er cas : taux de CO2 de 90, essence
- déduction des frais : 12.500 x 90% = 11.250€ + 1.500 x 75% = 1.125€ soit 12.375€ de frais déductibles
- avantage en nature : 45.000 x 6/7 x 4% = 1.542,86€

2e cas : taux de CO2 de 150, diesel
- déduction des frais : 12.500 x 70% = 8.750€ + 1.500 x 75% = 1.125€ soit 9.875€ de frais déductibles
- avantage en nature : 45.000 x 6/7 x 11,7% = 4.512,86€

Dans l'hypothèse de l'application du taux réduit en société et du taux marginal en personne physique, le cas n°2 entraîne une charge fiscale supplémentaire de l'ordre de +- 2.300€/an (en tenant compte de l'impact de l'augmentation de l'avantage en nature sur les cotisations sociales d'indépendant) par rapport au cas n°1 !


N.B.
Les régles vont encore se durcir à partir du 01.01.2020.
Au niveau du cas 1 : 10.815€ de frais déductibles
Au niveau du cas 2 : 7.000€ de frais déductibles !!
Ce choix est donc d'autant plus important qua la différence sera encore plus marquée dès 2020.
Nous y reviendrons de manière plus détaillée ultérieurement.


CONCLUSION

Pour un même prix d'achat, l'influence de votre choix impactera, potentiellement fortement, votre trésorerie.
Il n'est pas anodin de prendre cet aspect en considération.
Fidusart est à votre disposition si vous souhaitez un conseil en la matière.