mesures de soutien Covid-19

Nouveaux outils fiscaux mis en place afin de lutter contre les conséquences économiques négatives dues à la crise du Covid-19

Différents types d'aides fiscales ont été dernièrement prévus dans le cadre de la lutte face à la crise économique provoquée par la pandémie actuelle.
Nous en listons ici quelques-unes :

- réduction d'impôt pour libéralités effectuées en 2020 : cette réduction passe de 45 à 60%. Autrement dit, un don de 40€ effectué à une organisation agréée ne coûtera en effet que 16€.

- Chèque-Consommation : les employeurs peuvent octroyer un Chèque-Consommation d'une valeur de 300€ par travailleur (y compris les dirigeants d'entreprise, et en plus des chèques-repas et Eco-chèques). Ce chèque est déductible dans le chef de celui qui l'octroie, et totalement exonéré d'impôts et de charges sociales dans le chef du bénéficiaire.

- Les frais de réception à caractère professionnel, autrefois déductibles à concurrence de 50%, le deviennent désormais à 100%. Cela concerne les frais supportés entre le 8 juin et le 31 décembre 2020.

- Déduction pour investissement : le taux de celle-ci passe à 25% pour les investissements effectués entre le 12 mars et le 31 décembre 2020. Cela signifie que, au-delà de l'amortissement pratiqué sur l'investissement en question, un montant de 25% de la valeur d'acquisition est déduit de la base imposable, l'année de l'acquisition.

Source : loi "Corona III" (M.B. 23.07.2020)

A souligner également : le sytème de "Carry Back" :

Ce système permet aux entreprises de déduire les pertes prévues en 2020 à cause de la crise du Coronavirus, de leur bénéfice de l'exercice précédent.
Attention : des sanctions sont prévues dans le cas où cette déduction excèderait la perte réellement encourue (une tolérance de 10% sera toutefois appliquée).
Un mécanisme similaire est également prévu pour les indépendants exerçant leurs activités en personne physique.

Source : Loi portant des dispositions fiscales afin de promouvoir la liquidité et la solvabilité des entreprises dans le contexte de la lutte contre les conséquences économiques de la pandémie de COVID-19 (M.B. 01.07.2020)